Une stratégie industrielle mettant le cap sur la cyanuration
Un portefeuille large et diversifié d'actifs miniers
Des partenariats stratégiques avec des majors de l’industrie minière

Yaou

La mine de Yaou se situe 12 km au Nord-Est de la ville de Maripasoula et 230 km au Sud-Ouest de Cayenne, en Guyane Française.

Auplata est détenteur, depuis le 11 novembre 2009, d'un Permis d'Exploitation (PEX) d'une superficie de 52 km² et d'une Autorisation d'Exploitation (AEX), renouvelée le 26 octobre 2009.

Ce site est actuellement à l'arrêt car il n'est pas rentable au vu des cours actuels de l'or. Il sera réouvert dès la mise en place de la cyanuration.

  N° de Permis Superficie en km² Échéance du titre minier
PEX de Yaou   52 30/07/2020
photo de la mine de Yaou

Les dates-clés

1904
Découverte du gisement alluvionnaire de la crique Yaou.
1981 à 1983
Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) détecte une série d'anomalies géochimiques en or dans le secteur compris entre Maripasoula et la crique Yaou.
1993
La société Guyanor Ressources acquiert les droits sur les permis de recherches détenus par le BRGM et la société BHP Biliton.
1994 à 1998
Guyanor Ressources, associé à la société Cambior, entreprend un programme intensif d'exploration.
1997
Cambior acquiert 50 % du projet.
1999 à 2005
Le site et le camp de Yaou sont gardés et entretenus.
1999
Malgré le dépôt d'une demande de concession par Guyanor et Cambior, le projet est abandonné pour des raisons financières.
2002
La société Golden Star Resources (maison mère de Guyanor Ressources) rachète les 50 % que Cambior détient sur le projet minier de Yaou.
2004
Auplata acquiert 100 % du projet minier Yaou.
2005
Auplata lance la construction de l'usine d'extraction de Yaou.
2006
Première production d'or de la mine de Yaou.
2012 à 2013
Campagnes de forage et à la mise en exploitation du site de Dorlin.
2014
Soutien d'Auplata à la mission Harpie, de sécurisation des zones minières du sud de la Guyane française par l'armée française et la gendarmerie nationale.
 

Le lexique

PER (Permis Exclusif de Recherche)
Autorisation de travaux de recherche, pouvant durer jusqu’à 5 ans (deux fois renouvelable), visant à caractériser un gisement en vue de demander ultérieurement un titre d’exploitation.

AEX (Autorisation d’Exploitation)
L’AEX a été conçue pour répondre aux spécificités de l’exploitation artisanale. Sa superficie est limitée à 1 Km² pour une durée pouvant aller jusqu’à 4 ans (une fois renouvelable).

Concession
Ce titre permet la durée d’exploitation la plus longue, jusqu’à 50 ans, et peut faire l’objet de prolongations de 25 ans. La demande de concession peut être mise en concurrence sauf si elle s’inscrit dans la continuité d’un PER ou d’un PEX.

PEX (Permis d’Exploitation)
La durée d’exploitation d’un PEX est beaucoup plus restreinte que celle d’une concession puisqu’elle se limite à 5 ans (deux fois renouvelable), sans mise en concurrence, d’une durée de 5 ans maximum chacun.