Une stratégie industrielle mettant le cap sur la cyanuration
Un portefeuille large et diversifié d'actifs miniers
Des partenariats stratégiques avec des majors de l’industrie minière

Dieu Merci

La mine de Dieu Merci se situe sur la commune de Saint-Elie, à environ 120 km à l'ouest de Cayenne, en Guyane Française.

Le site minier de Dieu Merci se situe dans une zone traditionnelle d'exploitation et d'exploration minières depuis la fin du XIXème siècle.

Auplata est détenteur de trois concessions, exploitées depuis 2002, qui courent jusqu'en 2018 pour une superficie globale de 136,5 km².

Consécutivement à l'obtention de l'autorisation préfectorale pour son unité industrielle de cyanuration sur la mine de Dieu Merci, Auplata a initié une expertise visant à certifier le montant d'or contenu dans les tailings (nb : rejets de minerai de l'usine gravimétrique, stockés dans des bassins) de Dieu Merci. Les résultats d'une première campagne de forages, en zone sèches, démontrent d'ores et déjà la présence de ressources représentant environ une tonne d'or (dont 740 kg de ressources mesurées) sur le périmètre examiné, soit une valeur potentielle totale de plus de 33 M€ au cours actuel de l'or. Des forages sur les tailings vont se poursuivre pour les zones humides.

  N° de Permis Superficie en km² Échéance du titre minier
Concession Dieu Merci 04/80 102,40 31/12/2018
Concession La Victoire 03/80 21,60 31/12/2018
Concession Renaissance 02/80 12,50 31/12/2018
photo de la mine de Dieu merci

Les dates-clés

1873
Première découverte d'or sur la commune de Saint-Elie.
1878 à 1919
La zone est exploitée par la « ociété Anonyme des Gisements d'Or de Saint-Elie » (production : 13 tonnes d'or).
1923 à 1956
Reprise du site par la « Société Nouvelle de Saint-Elie et Adieu-Vat » (production : 3,6 tonnes d'or).
1996
Les concessions Renaissance et la Victoire sont octroyées à Texmine, qui obtient également celle de Dieu-Merci en septembre 1997.
1993
Rachat de la concession de Saint-Elie par Guyanor Ressources.
1996 à 1998
Réalisation de travaux d'exploration.
2003
Exploitation des concessions de Dieu-Merci et de Renaissance.
2006
AUPLATA acquiert les titres miniers et l'usine d'extraction de la mine de Dieu Merci.
2013
Dépôt d'une demande administrative sur le projet d'usine de traitement par cyanuration.
2015
Installation de l'unité pilote de cyanuration.
2015
Autorisation préfectorale pour la construction d'une unité industrielle de cyanuration sur la mine de Dieu Merci.

Le lexique

PER (Permis Exclusif de Recherche)
Autorisation de travaux de recherche, pouvant durer jusqu’à 5 ans (deux fois renouvelable), visant à caractériser un gisement en vue de demander ultérieurement un titre d’exploitation.

AEX (Autorisation d’Exploitation)
L’AEX a été conçue pour répondre aux spécificités de l’exploitation artisanale. Sa superficie est limitée à 1 Km² pour une durée pouvant aller jusqu’à 4 ans (une fois renouvelable).

Concession
Ce titre permet la durée d’exploitation la plus longue, jusqu’à 50 ans, et peut faire l’objet de prolongations de 25 ans. La demande de concession peut être mise en concurrence sauf si elle s’inscrit dans la continuité d’un PER ou d’un PEX.

PEX (Permis d’Exploitation)
La durée d’exploitation d’un PEX est beaucoup plus restreinte que celle d’une concession puisqu’elle se limite à 5 ans (deux fois renouvelable), sans mise en concurrence, d’une durée de 5 ans maximum chacun.